Crypto

Shiba Inu (SHIB), le "Dogecoin Killer" ?

Publié par

Romain Ouzeau

- le

10/12/2021

Shiba Inu (SHIB), le "Dogecoin Killer" ?
Sommaire

Si vous vous intéressez aux cryptomonnaies, vous n’avez pas pu passer à côté de ce phénomène. Lancé en août 2020 et tombé dans l’oubli pendant quelques mois, le SHIB a réussi le tour de force de toucher du bout du doigt le top 10 des cryptomonnaies en à peine plus d’un an.

D’ailleurs, les personnes qui ont investi dans ce jeton peuvent sourire : si vous aviez investi 100 dollars dans le Shiba Inu en août 2020, vous auriez aujourd’hui plusieurs millions d’euros. Peu de cryptomonnaies peuvent se targuer d’une telle croissance. Dans ce guide, nous vous proposons de revenir en détail sur cette cryptomonnaie ainsi que l’écosystème qui l’entoure.

Points-clés

  • Le Shiba Inu est une monnaie électronique qui a été créée au mois d’août 2020 par des développeurs anonymes qui avaient la volonté de créer une version « sérieuse » du Dogecoin.
  • La valeur du Shiba Inu a augmenté de 150 millions de pourcents entre son point le plus bas (novembre 2020) et le plus élevé (octobre 2021).
  • Shiba Inu est actuellement la 13ème crypto en terme de capitalisation de marché.
  • Plus d’un million de personnes possèdent du Shiba Inu.
  • Les développeurs du Shiba Inu ont également créé deux autres jetons, Leash et Bone, ainsi qu’une plateforme d’échange. Le tout forme un écosystème complètement indépendant.

Qu'est-ce que le Shiba Inu (SHIB) ?

Le Shiba Inu (SHIB) est régulièrement comparé voire confondu avec Dogecoin (DOGE) car ils utilisent tous les deux l’image du Shiba Inu, ce chien de chasse d’origine japonaise. Alors que le Dogecoin est une pièce (coin) et existe sur sa propre blockchain, le SHIB est un jeton ERC-20 qui fonctionne sur la blockchain Ethereum. Considéré comme un mème coin contrairement au Bitcoin ou à l’Ethereum, le cours du Shiba Inu dépend de l’actualité et sa volatilité est forte : les variations peuvent être importantes d’un jour à l’autre car la spéculation est incessante. Le but du Shiba Inu était de détrôner le Dogecoin (DOGE) si cher à Elon Musk. D'où ce surnom de « Doge Killer ».

La communauté derrière le Shiba Inu fait preuve d’une ferveur incroyable. Ses fervents supporters pensent que le SHIB est la seule cryptomonnaie de valeur et se regroupent sous la bannière de la #SHIBARMY.

Qui a créé le Shiba Inu ?

À ce jour l’équipe à l’origine du Shiba Inu est toujours anonyme, on ne connaît ses membres qu’au travers de leurs pseudonymes. D’ailleurs, cet anonymat est de plus en plus critiqué dans l'univers des cryptomonnaies à cause des nombreuses arnaques (scams) qui ont eu lieu.

Le chef de projet du SHIB est Shytoshi Kusama. Très actif sur les réseaux sociaux, il publie régulièrement du contenu sur Twitter, des articles sur Medium ou discute directement avec les détenteurs sur Discord. On retrouve également deux développeurs : EricM et Kaal qui s’occupent principalement de la plateforme d’échange Shibaswap. Un échange décentralisé (DEX) qui a pour but de concurrencer Uniswap.

Historique du Shiba Inu

2020

  • 1er août : Le Shiba Inu est officiellement lancé par Ryoshi.

2021

  • 13 mars : 13 000 personnes possèdent du Shiba Inu dans leur porte-monnaie et sa valorisation est estimée à 1,28 million de dollars. Le jour suivant, Elon Musk publie un tweet dans lequel il annonce qu’il veut un Shiba Inu : le SHIB était prêt à exploser.
  • 22 avril : 100 000 personnes ont du Shiba Inu dans leur portefeuille. Ils étaient trois fois moins nombreux deux jours plus tôt.
  • 30 avril : Le livre blanc du Shiba Inu est publié. Il est intitulé « Woof Paper » (un jeu de mots avec « white paper » en anglais) et détaille le futur écosystème, le Shibaswap, une plateforme d’échange décentralisée.
  • 08 mai : 200 000 personnes possèdent du Shiba Inu. C’est 50 000 de plus que la veille. La valorisation du token est désormais estimée à 10 milliards de dollars.
  • 10 mai : Le Shiba Inu est listé sur Binance.
  • 12 mai : Vitalik Buterin donne 50 trillions de tokens au India Covid Relief Fund, ce qui représente environ 5 % des jetons en circulation. Malheureusement, cet acte de générosité est mal perçu par les investisseurs et le cours du Shiba Inu s’effondre de 44 % en une journée.
  • 13 mai : Le compte Twitter officiel du Shiba Inu réagit en invitant les investisseurs à ne pas paniquer, tout en expliquant que cela prouvait l’utilité du SHIB, qu’il pouvait contribuer à résoudre des problèmes du monde réel.
  • 16 mai : Vitalik Buterin décide de brûler 400 trillions de SHIB, soit environ 40 % du nombre total en circulation. Certaines personnes sont convaincues que cela va permettre d’augmenter sa valeur, d’autres que c’est la fin du token.
  • Juin : entre mai et juin, l’équipe se fait plus discrète et se concentre sur le Shibaswap. Le Shiba Inu est listé sur de plus en plus de plateformes d’échanges centralisées.
  • 06 juillet : Le Shibaswap est en ligne. En 24h, la plateforme décentralisée recueille 1 milliard de dollars. Le troisième jeton de l’écosystème, le BONE, est lancé. Il servira de jeton de gouvernance et permettra de voter lors de propositions soumises à la communauté.
  • 20 juillet : La capitalisation du Shiba Inu chute de 20 milliards de dollars au mois de mai à 2,3 milliards.
  • 16 septembre : Coinbase liste le Shiba Inu.
  • 14 octobre : La collection de NFT intitulée « The Shiboshis » est dévoilée. Les 10 000 exemplaires uniques sont vendus en 35 minutes. On peut seulement les acheter en utilisant du LEASH. Les propriétaires peuvent également les renommer, à condition de payer 100$ en SHIB. Il s’agit là d’un moyen trouvé pour brûler du Shiba Inu afin de diminuer le nombre total en circulation, jugé trop élevé par de nombreux investisseurs.
  • 24 octobre : Elon Musk révèle dans un tweet qu’il ne possède pas de SHIB.
  • 28 octobre : Le Shiba Inu atteint son point le plus haut à 0,00008845$. Si vous aviez investi 100 dollars en août 2020, ils vaudraient 17 343 137 dollars.
  • 05 novembre : Une baleine « dormante » refait surface et déplace l’équivalent de 2 milliards de dollars en SHIB dans quatre portefeuilles différents. Le cours chute violemment.
  • 10 novembre : Malgré une pétition comprenant plus de 520 000 signatures, Robinhood annonce ne pas souhaiter lister le Shiba Inu.
  • 25 novembre : 1 000 000 de personnes possèdent du Shiba Inu dans leur portefeuille.
  • 08 décembre : Shytoshi Kusama annonce sur Twitter que le Play Side Studios assure le développement d’un jeu vidéo disponible sur différentes plateformes en deuxième partie d’année 2022.

Quelles sont les particularités du Shiba Inu ?

Le Shiba Inu est un écosystème complet composé de trois cryptomonnaies différentes, d’une plateforme d’échange décentralisée, d’une collection de NFT et d’un jeu vidéo qui sortira en 2022.

  • Shiba Inu (SHIB) : le jeton original. Un quatrillion de jetons fut mis en circulation avec un prix unitaire très bas afin de le rendre le plus accessible possible. 50 % ont été verrouillés sur Uniswap et 50 % ont été envoyés à Vitalik Buterin, le créateur d’Ethereum, en hommage. Ce dernier en a donné 1/5 à une ONG puis a brûlé le reste.
  • Leash (LEASH) : À l’opposé du Shiba Inu, on trouve le Leash. Avec un nombre de tokens en circulation limité à 107 646, il s’agit d’une cryptomonnaie beaucoup plus exclusive et sa valeur unitaire est bien plus élevée. Sans réelle utilité pendant des mois, les développeurs en ont fait le moyen de paiement pour faire l’acquisition d’un Shiboshi.
  • Bone (BONE) : Le Bone se situe à mi-chemin entre les deux. Son minage est en cours sur le Shibaswap via les LP et le staking. 250 millions de tokens seront disponibles à terme. Le but de cette cryptomonnaie est de permettre à ses détenteurs de prendre part aux votes soumis à la communauté sur le Shibaswap.
  • Shibaswap : une plateforme d’échange décentralisée (DEX) qui fonctionne sur le même modèle qu’Uniswap. Les utilisateurs peuvent de plus utiliser la fonction de staking pour leur SHIB, LEASH et BONE ou alimenter les LP afin de toucher des récompenses (les cryptomonnaies propres à l’écosystème mais aussi de l’Ethereum, USDT, DAI et BTC).
  • Shiboshis : les Shiboshis sont une collection de 10 000 jetons non fongibles (NFT) sur la blockchain Ethereum. Chaque Shiboshi possède sept traits différents ce qui les rend uniques. Leur utilité n’est pas encore claire mais ils serviront dans le jeu vidéo qui doit sortir en 2022.

Comment fonctionne le Shiba Inu ?

Le Shiba Inu est un jeton ERC-20 basé sur la blockchain Ethereum. C'est la raison pour laquelle le protocole de consensus du SHIB est le même : Proof-of-Work (PoW), en transition vers Proof-of-Stake (PoS). Le mécanisme PoW implique que les récompenses de minage sont basées sur la puissance de calcul des nœuds. Le mécanisme PoS quant à lui base les récompenses sur le nombre de tokens que vous mettez en jeu dans le réseau.

À l'heure actuelle il est donc tout à fait possible de miner du SHIB, vous pourrez trouver des tutoriels sur Google ou sur Youtube.

Comment acheter du Shiba Inu ?

Le Shiba Inu peut être acheté sur de nombreuses plateformes d’échange de cryptomonnaies centralisées comme Binance, Coinbase, Crypto.com ou encore Kraken.

Vous pouvez également l'échanger sur les plateformes décentralisées comme Uniswap.

Quel futur pour le Shiba Inu ?

Certaines personnes se sont réellement enrichies grâce au Shiba Inu. Par exemple, un investisseur qui avait eu la bonne idée d’investir 8 000 dollars lorsque le cours était au plus bas a transformé cette somme en plusieurs milliards en un peu plus d’un an. Néanmoins, cette cryptomonnaie souffre toujours de son image et de la comparaison avec le Dogecoin : les investisseurs ont donc du mal à la prendre au sérieux.

Finalement, la question que l’on peut se poser est la suivante : un mème coin peut-il devenir légitime ? Le Dogecoin laisse penser que oui, donc pourquoi pas le SHIB dès lors que la communauté suit ? Avec plus d’un million de détenteurs et une 13ème place au classement des cryptomonnaies, le Shiba Inu est déjà bien installé. Il a même réussi à passer brièvement devant le DOGE le temps d’une journée. Finira-t-il par le détrôner ? Nous n’avons pas de boule de cristal. En revanche, nous avons pu observer l’émergence de très nombreux tokens essayant de capitaliser sur ce succès comme Safemoon Inu, Dogelon Mars ou encore Saitama Inu. Cette surabondance de mème coins sur le marché posera-t-elle problème à la domination du Shiba Inu ? L’avenir nous le dira.

Liens utiles

Site officiel
Woof paper
Twitter
Reddit
Discord

Romain Ouzeau
Romain Ouzeau

Je vulgarise l'univers de la crypto au travers de guides et tutoriels. #DYOR

Twitter cryptocheck

Le meilleur de la crypto dans votre boîte mail

Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter pour ne rien rater de l’actualité crypto et recevoir par email nos conseils, études et analyses.

Merci pour votre abonnement !
Merci de vérifier votre saisie
Text Link