Crypto

Cardano, la blockchain verte

Publié par

Romain Ouzeau

- le

8/2/2022

Cardano, la blockchain verte
Sommaire

Le projet Cardano a su s’imposer dans le paysage des cryptomonnaies ces dernières années, comme une alternative prometteuse aux blockchains de première et deuxième générations. Son lancement date de 2017, mais sa progression de développement est volontairement restée lente, jusqu’en 2021 où elle a connu d’importantes mises à jour. Aujourd’hui, Cardano et son token natif ADA proposent une véritable alternative aux cryptomonnaies classiques et s’imposent comme une crypto « verte » de référence. Plus écologique, moins énergivore et plus rapide, son ambition première est de créer un véritable écosystème pour toutes les personnes n’ayant pas accès aux services bancaires. Revenons en détail sur ce projet ambitieux et le développement de cette cryptomonnaie.

Points-clés

  • Cardano (ADA) est une cryptomonnaie de troisième génération dont le développement a été mené par Charles Hoskinson (ancien fondateur d’Ethereum). Le projet de recherche a été lancé en 2015, comme réflexion pour améliorer les cryptomonnaies de 2ème génération confrontées à différents défis (énergivores, coûteux, insécurité...).
  • Cardano est la plus importante blockchain à utiliser la preuve d’enjeu pour consensus. Elle est développée comme un véritable projet scientifique, avec validation par les pairs et une rigueur académique qui permet au projet d’être stable et durable.
  • Cardano est actuellement la septième cryptomonnaie en termes de capitalisation de marché.
  • La fondation Cardano tire son nom d’un mathématicien italien du XVIème siècle, le token ADA est nommé en hommage à Ada Lovelance, la première femme informaticienne. Le projet est construit en cinq phases de développement, dites ères. Chacune a le nom d’un personnage historique influent : Byron, Shelley, Goguen, Basho et Voltaire.

Qu’est-ce que Cardano ?

Cardano est un projet de blockchain de 3ème génération à l’ambition marquée. Les objectifs de la fondation sont multiples et découlent de la volonté d’ériger un pilier de la cryptomonnaie de troisième génération. Ils reposent sur le principe de décentralisation et de confiance entre pairs, avec la volonté de créer un système totalement autonome et l’objectif de proposer des services bancaires aux personnes non bancarisées dans le monde. Cardano est avant tout un projet de recherche scientifique et académique, développé avec la rigueur universitaire. Chaque mise à jour est testée et validée par les pairs avant d’être confirmée et lancée, ce qui assure une certaine durabilité et sécurité de la blockchain.


Cardano fonctionne grâce à son propre algorithme, Ouroboros, qui utilise le protocole de preuve de participation (PoS) pour extraire des blocs. Ce processus est bien moins coûteux en énergie que l’algorithme de preuve de travail (utilisé par Bitcoin et jusque-là par Ethereum) et vaut à Cardano de s’inscrire comme l’une des principales cryptomonnaies dites “vertes”.

Qui a créé Cardano ?

Cardano a été lancé par Charles Hoskinson, ancien fondateur d’Ethereum, et un de ses anciens collègues. Ethereum étant confrontée à différents défis et limites, Charles Hoskinson crée IOHK (Input Output Hong Kong), une entreprise de recherche et développement et lance un projet de recherche début 2015 pour améliorer les cryptomonnaies de 2ème génération.


Charles Hoskinson est mathématicien avant d’être entrepreneur. Il est tombé dans l’univers de la cryptomonnaie en 2013, date à laquelle il quitte son ancien emploi pour se consacrer totalement à la crypto et en particulier au développement de BitShares, une des premières plateformes d’échanges décentralisée. Il donne des cours au sujet du Bitcoin dans différentes universités. C’est lors d’un de ses cours qu’il rencontre Vitalik Buterin. Ensemble (et accompagnés de différents partenaires), ils fondent Ethereum. Charles Hoskinson et Jeremy Wood (un autre cofondateur) quittent Ethereum suite à des divergences de vision et d'intérêt. Ensemble, ils se consacrent au développement d’IOHK et de leur propre blockchain, qui devient le projet Cardano que l’on connaît aujourd’hui.


Charles Hoskinson a très tôt alerté sur les problèmes énergétiques liés au Bitcoin et à sa consommation toujours plus importante d’énergie. Il a été l’un des principaux acteurs de la démocratisation des cryptomonnaies, essayant de faire changer la perception du grand public à leur sujet.


La fondation Cardano et l’ensemble de l’équipe de développement sont particulièrement actifs sur les réseaux sociaux : Youtube, Reddit, Twitter, ainsi que sur leur site internet. Ils partagent régulièrement les avancées de développement, les projets à venir et documentent l’ensemble de la progression du réseau.


Aujourd’hui, trois organisations sont derrière le projet :

  • Input-Output Hong Kong, IOHK, l’entreprise créée par Charles Hoskinson, qui se concentre sur le développement de technologies permettant une meilleure inclusion financière ;

  • Cardano Foundation, qui développe la technologie du protocole Cardano et le promeut ;

  • Emurgo, une organisation qui vise à soutenir les initiatives de développement des technologies blockchain à travers le monde (au sein d’universités, de startups, d’entreprises) ;


Historique de Cardano

  • Début 2015, un projet de recherche est lancé par IOHK (Input Output Hong Kong, l’entreprise de recherche et développement fondée par Charles Hoskinson). Le collectif Cardano voit ainsi le jour.
  • Le 29 Septembre 2017, Cardano est lancé publiquement. C’est le début de l’ère Byron, la première phase de lancement du projet. C’est l’étape de fondation du projet : l’architecture première du réseau est créée, le protocole de base est implémenté et contrôlé. Le token natif ADA est injecté au réseau, avec un nombre limité de jetons tous contrôlés par les différents investisseurs.
  • En 2018, Cardano n’échappe pas au crash, et perd 98% de sa valeur par rapport à son plus haut taux historique.
  • En Juillet 2020, la seconde phase de développement est lancée : l’ère Shelley est en route, elle correspond à l’étape de décentralisation du réseau. Le mainnet de Cardano est rendu public. Le réseau repose davantage sur la communauté, c’est l’introduction de la délégation et de l’incitation. Cette nouvelle étape permet à chaque détenteur d’ADA de participer au processus de validation des transactions.
  • En Mai 2021, Cardano lance sa troisième phase de développement : c’est l’ère Goguen. Cette étape commence par le développement des smart contracts sur le testnet de la plateforme. Elle a pour but de permettre à tous les utilisateurs de créer et d’utiliser des contrats intelligents sur le réseau grâce à Plutus, un smart contract utilisant son propre langage de programmation, Haskell.
    En parallèle, Cardano rend possible la création de nouveaux jetons, supportés par la plateforme.
  • En Mai 2021, 1 000 000 de personnes détiennent du ADA dans leur portefeuille.
  • Le 2 Septembre 2021, Cardano dépasse la valeur symbolique des 3$, en atteignant sa valeur la plus élevée de 3.101$. Une hausse historique pour la cryptomonnaie ADA.
  • Le 12 Septembre 2021, Cardano lance la mise à jour Alonzo sur le mainnet. Celle-ci a pour objectif de supporter les NFTs et smarts contracts sur le réseau, mais aussi de permettre les échanges décentralisés.
  • En Octobre 2021, Cardano est la quatrième cryptomonnaie la plus importante par capitalisation boursière.
  • En Décembre 2021, Cardano atteint un cap majeur : celui des 20 millions de transactions réalisées.

Les particularités de Cardano

Cardano est un écosystème complet, reposant sur le principe de décentralisation et de confiance entre pairs.


C’est l’une des plus importantes blockchains à utiliser le protocole de preuve d'enjeu comme consensus, grâce à son propre algorithme, Ouroboros. Moins énergivore que l’algorithme de preuve de travail, ce processus va d’ailleurs être progressivement adopté par Ethereum (juin 2022).


Cardano est également la première blockchain à naître d’une démarche scientifique et à évoluer selon les recherches universitaires uniquement. Chaque mise à jour est validée par les pairs avant d’être confirmée et lancée. Ce fonctionnement permet à toutes les idées d’être confrontées et testées avant d’être validées. Cela assure une certaine sécurité au réseau, et un développement pérenne de la plateforme. Ce projet est d’ailleurs partagé en 5 étapes de développement, dont la première commence en septembre 2017. Chacune de ces étapes correspond aux différents objectifs de la plateforme, dont le développement reste volontairement lent mais sûr.


Elle est composée d’une seule cryptomonnaie à ce jour, le jeton natif ADA, nommé en hommage à Ada Lovelace, reconnue comme étant la première informaticienne. Elle permet de réaliser des transactions. Tous les détenteurs d’ADA peuvent participer au développement de Cardano.

Comment fonctionne Cardano ?

Cardano repose sur un algorithme de preuve d’enjeu (PoS, Proof-of-Stake, à l’inverse de celui utilisé pour le Bitcoin par exemple, l’algorithme de preuve de travail). Les détenteurs d’ADA ne sont donc pas des mineurs mais des validateurs, choisis par le réseau en fonction de la quantité de jetons qu’ils possèdent dans leur portefeuille. Ces validateurs participent à la vérification des transactions. S’ils réussissent à vérifier toutes les transactions et qu’elles sont validées par la blockchain, ils remportent une récompense en ADA.

Ce système fonctionne grâce à Ouroboros, l’algorithme propre à la plateforme. Ouroboros divise les transactions en époques, chacune divisée en plages horaires. Ces créneaux sont relativement similaires au quart de travail des usines.

Une époque dure cinq jours, un slot une seconde. Elles fonctionnent de manière circulaire : dès qu’une époque se termine, une nouvelle commence. Le leader de slot est tiré au sort : plus sa mise est élevée, plus il a de chance de devenir leader de slot. Il a pour mission de valider les opérations, créer des blocs de transactions, et ajouter les blocs à la blockchain Cardano. Un leader de slot est alors nécessaire pour vérifier les derniers blocs de la chaîne, signalés comme transitoires. Ce mécanisme est appelé “délai de règlement" et permet de transmettre le grand livre entre les participants en toute sécurité.

Ouroboros nécessite donc que plusieurs détenteurs d’ADA soient en ligne et maintiennent un réseau actif. Pour réduire la consommation d’énergie, l’algorithme permet la création de pools de mises. Les détenteurs de jetons peuvent alors s’organiser en pools de mises et élire certains comme représentants du pool, pendant l'exécution du protocole. Cela facilite la participation de tous et garantit surtout la création de blocs, même lorsque certains sont hors ligne.

Que pouvez-vous faire avec Cardano, ADA ?

Comme avec toute autre crypto-monnaie, vous pouvez acheter et échanger ADA et l'utiliser pour payer des transactions sur la blockchain. Les détenteurs d’ADA peuvent également participer à la gouvernance du système, en votant lors de nouvelles propositions de mises à jour, mais également devenir leader de slots et gagner une participation en jetons ADA sur les transactions validées.

Cardano a pour ambition de remplacer la monnaie fiduciaire et de permettre l’accès aux services financiers aux personnes n’étant pas bancarisées dans le monde.


Comment acheter du Cardano, ADA ?

Étant l’une des principales cryptomonnaies, Cardano peut être acheté sur de nombreuses plateformes d’échange de cryptomonnaies, notamment sur Binance, Coinbase, Crypto.com ou Kraken. Cela rend l’ADA facilement accessible aux débutants qui souhaitent trader de la crypto.

Quel futur pour Cardano ?

En Septembre 2021, lors du Cardano Summit, Charles Hoskinson a annoncé l’avenir de Cardano : la sortie d’un Dapp store, d’un portefeuille mobile et une intégration avec Chainlink. A cette époque, le rapport de crypto VC Outlier Ventures a classé Cardano deuxième derrière Ethereum, en termes de développeurs actifs mensuels.

Cardano est actuellement dans sa troisième phase de développement, l’ère Goguen. Pour rappel, il y aura 5 ères majeures au total ; les deux dernières étant l’ère Basho, qui se concentre sur la mise à l’échelle, et l’ère Voltaire, qui sera l’étape dédiée à la gouvernance. Cette évolution lente est prometteuse, notamment en termes de sécurité pour les détenteurs. Elle promet aussi un bel avenir pour la plateforme. En effet, l’écosystème Cardano a su s’imposer comme une véritable alternative aux piliers en place, et est aujourd’hui reconnue comme l’une des principales cryptomonnaies “vertes”. Son approche rigoureuse et méthodique de la cryptomonnaie a permis une révolution crypto qui devrait s’accentuer dans les années à venir.

Infos pratiques

Site officiel
Twitter
Reddit
Telegram
Forum



Romain Ouzeau
Romain Ouzeau

Je vulgarise l'univers de la crypto au travers de guides et tutoriels. #DYOR

Twitter cryptocheck

Le meilleur de la crypto dans votre boîte mail

Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter pour ne rien rater de l’actualité crypto et recevoir par email nos conseils, études et analyses.

Merci pour votre abonnement !
Merci de vérifier votre saisie
Text Link