Guide

Tokenomie : Comment analyser un projet crypto ?

Publié par

Romain Ouzeau

- le

16/2/2022

Tokenomie : Comment analyser un projet crypto ?
Sommaire

Que vous débutiez dans l’univers de la crypto ou non, évaluer le potentiel d’un projet (et donc d’un token) reste un exercice périlleux.

C’est là qu’une bonne analyse de la tokenomie peut s’avérer décisive pour déterminer si vous devez investir ou non. Dans ce guide vous découvrirez ce qu’est la tokenomie ainsi que les critères importants à prendre en compte pour repérer les opportunités et éviter les pièges.


Qu’est-ce que la tokenomie ?


Concaténation des mots token et économie, la tokenomie n’est autre que l’économie sous-jacente d’un projet. En d’autres termes la tokenomie fixe les règles économiques relatives au jeton (token) d’une blockchain.

Ce sont ces règles qui doivent permettre de construire un écosystème économique pérenne. Elles doivent à la fois garantir la durabilité de celui-ci mais également convaincre les investisseurs et encourager les détenteurs.

Une bonne tokenomie doit donc à la fois offrir des garanties et des incentives.

La tokenomie est souvent abordée dans le livre blanc du projet et elle permet de clarifier l'objectif du token, sa fonctionnalité, sa politique d'allocation, et plus encore.

Quels sont les facteurs à prendre en compte dans la tokenomie ?


La tokenomie est utile pour évaluer la valeur probable d'un jeton dans le futur. Elle est pertinente non seulement lorsqu'on évalue un token en particulier, mais aussi (et surtout) lorsqu'on le compare à d'autres tokens. Tout facteur qui concerne ou peut impacter, même de loin, la valeur d'un jeton doit être identifié et pesé.


Nous avons rassemblé ci-dessous une liste non exhaustive des paramètres clés que vous devez vérifier lorsque vous essayez d'évaluer un projet. La plupart des facteurs qui composent la tokenomie sont généralement accessibles sur des sites comme CoinMarketCap ou CoinGecko, mais vérifiez quand même dans le livre blanc du projet que les informations sont correctes.


Allocation et distribution des tokens

L’allocation et la distribution des tokens sont un des premiers facteurs à prendre en compte lors de votre analyse.


La plupart des tokens sont générés de deux manières : soit ils sont préminés (pre-mining) soit libérés dans le cadre d’un lancement équitable (fair launch).


Si une partie des tokens est préminée cela signifie qu’ils sont d’abord générés puis distribués de façon anticipée à un groupe de personnes (fondateurs, investisseurs, développeurs,...) pour les récompenser de leur investissement initial.


Allocation des tokens BNB lors de l’ICO en 2017. 50% des tokens pré-minés alloués à l’équipe et aux investisseurs ... Source - Binance whitepaper

À l’inverse on parle de fair launch lorsqu'un token est miné, gagné, détenu et régulé par l'ensemble de la communauté. Avant de rendre le jeton public, il n'y a pas d'accès anticipé ou d'allocations privées. Les chances sont équitables.


De nos jours, la plupart des projets crypto utilisent des tokens préminés, cela ne signifie pas pour autant que c’est une mauvaise chose. N’écartez donc pas un projet simplement pour cette raison mais soyez vigilant. Vous devez absolument vérifier s’il existe un ou plusieurs portefeuilles qui détiennent un pourcentage important de l’offre de jetons en circulation. Si c’est le cas, il y a un risque potentiel car ces seuls détenteurs peuvent alors faire chuter le prix du jeton en un instant s’ils s’en débarrassent.


Vous pouvez supposer qu'un projet est crédible et qu'il se soucie réellement de son développement s'il distribue ses jetons à autant de membres que possible, si les jetons ne sont pas aux mains de seulement quelques baleines et si l’émission de tokens est lissée dans le temps.


Offre de tokens (Supply)


L'offre d'un token est une composante essentielle de sa tokenomie.

En ce qui concerne les cryptomonnaies, il existe trois types à surveiller - l'offre totale, l'offre en circulation et l'offre maximale.


  • L'offre totale de jetons fait référence au nombre de jetons qui existent actuellement, à l'exclusion de ceux qui ont été détruits (burned).

  • L'offre en circulation d'un jeton fait référence au nombre de jetons qui ont été émis jusqu'à présent et qui sont actuellement en circulation.

  • Et enfin, l'offre maximale d'un jeton est le nombre maximum de jetons qui seront à jamais créés. Il n'y a pas d'offre maximale déterminée pour certains jetons.

Il y a actuellement 132,67 milliards de DOGE en circulation et l’offre maximale n’est pas plafonnée. Cela signifie que le nombre de jetons va continuer d’augmenter. Source - CoinMarketCap


Au-delà des chiffres bruts il est primordial de se pencher sur deux aspects qui peuvent fortement impacter le prix du jeton dans le bon comme dans le mauvais sens :

  • Les mécanismes de burn - vous devez vérifier si la tokenomie intègre des mécanismes visant à détruire des tokens (régulièrement ou ponctuellement). Ces mécanismes peuvent prendre plusieurs formes et permettent notamment de réduire l’inflation et donc influencer le prix du jeton. Par exemple Swissborg a mis en place un système de Protect & Burn pour son jeton.

  • Les incentives de staking/holding - une autre méthode pour réduire l’offre en circulation consiste à offrir des incentives aux détenteurs pour qu’ils verrouillent leurs jetons plus ou moins longtemps. Souvent il s’agit d’un pourcentage d’intérêt sur le montant de jetons staké mais d’autres mécaniques existent. Cette mécanique est courante sur les blockchains Proof-of-Stake.



Plus de la moitié de l’offre d’eGLD (Elrond) est stakée. Offrant aux détenteurs des taux d’intérêt autour des 13% par an.


Modèles économiques


On distingue 3 types de “politiques monétaires” en ce qui concerne les cryptomonnaies :

  • Déflationniste : une fois l’offre maximale atteinte le nombre de tokens en circulation va avoir tendance à diminuer grâce à des mécanismes de burn comme nous l’avons vu plus tôt. C’est par exemple le cas du BNB.

  • Stable : le prix du jeton (stable coin) est en général indexé sur un actif de référence par exemple le dollar américain, l’or, ... De nouveaux jetons ne sont en mis en circulation que lorsque la contrepartie existe permettant ainsi d’éviter la volatilité. C’est le cas par exemple de l’USDC.


Capitalisation boursière (Market cap)


La capitalisation boursière d'un token indique le montant, généralement exprimé en dollars américains (USD), qui a été investi dans le projet jusqu'à présent.


Dans le contexte des cryptomonnaies, la capitalisation boursière (ou market cap) est une métrique utilisée pour déterminer à quel point le token est détenu à un moment donné. Elle est calculée en multipliant le prix actuel d'un jeton, exprimé en dollars US, par le nombre de jetons en circulation.


Outre la capitalisation boursière, vous pouvez également vérifier la capitalisation boursière entièrement diluée d'un projet (ou fully diluted market cap), qui correspond à la capitalisation boursière théorique si l'offre maximale du jeton était déjà en circulation.

CoinMarketCap vous fournit la capitalisation boursière (market cap) ainsi que la capitalisation boursière entièrement diluée (fully diluted market cap) pour la plupart des cryptomonnaies.


Plus la capitalisation boursière d'un jeton est élevée et plus son offre en circulation est faible, plus son prix pourrait être élevé à l'avenir.


Pour estimer simplement le prix potentiel d’un jeton en fonction du market cap d’un autre projet (idéalement concurrent) vous pouvez utiliser MarketCapOf.

Dans cet exemple vous constatez qu’un token SOL atteindrait un prix de 1 154$ (11,62 fois sa valeur actuelle) si la capitalisation boursière de Solana égalait celle d’Ethereum.


Gouvernance


Enfin pour conclure votre analyse de la tokenomie prenez le temps d’analyser la gouvernance du projet. Vous devez être en mesure de comprendre les processus de décision au sein du projet et d’identifier qui décide.

La gouvernance est-elle partagée avec la communauté ? Ou au contraire est-elle centralisée ? Les décisions sont-elles votées ? Par qui ? Les jetons donnent-ils des droits de vote sur les décisions et quels types ? Autant de questions qui doivent trouver réponse.

Pour éviter les mauvaises surprises, privilégiez les projets communautaires où la gouvernance est partiellement voire totalement décentralisée (DAO), où les détenteurs de tokens ont droit de regard et de votes sur les modifications.

Une centralisation trop importante pourrait avoir des conséquences sur la tokenomie et changer les règles du jeu en cours de partie.


Conclusion


Vous l’aurez compris, chaque projet est unique et nécessite d’être analysé dans son ensemble. Bien que certaines bonnes pratiques existent il n’y a pas de recette miracle. Prenez donc soin de bien comprendre tous les mécanismes mis en place, leur accessibilité et surtout leur utilité. Si certains éléments relatifs à la tokenomie d’un projet ne sont pas clairs pour vous, n’hésitez pas à demande à la communauté de vous éclairer.


N'oubliez pas que la tokenomie n’est qu’une facette de l’analyse fondamentale, vous devez également chercher des réponses à d'autres questions lorsque vous essayez d'évaluer une crypto et compléter votre étude par de l’analyse technique.

Romain Ouzeau
Romain Ouzeau

Je vulgarise l'univers de la crypto au travers de guides et tutoriels. #DYOR

Twitter cryptocheck

Le meilleur de la crypto dans votre boîte mail

Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter pour ne rien rater de l’actualité crypto et recevoir par email nos conseils, études et analyses.

Merci pour votre abonnement !
Merci de vérifier votre saisie
Text Link